Promouvoir la fonction commerciale

La fonction commerciale représente plus de 800 000 emplois en France. Plus d'une entreprise sur deux recrute activement des équipes commerciales, indépendamment de leur chiffre d'affaires.
Les métiers qui la composent sont nombreux, riches, et les opportunités de carrière et d'accès à des postes à responsabilité y sont nombreuses.

 

Le déficit d'image des métiers commerciaux en France est avéré et injuste. Lorsque la jeunesse est confrontée à ses premiers choix d'orientation, le commerce leur est présenté comme une filière par défaut, apparat de la médiocrité et de l'asbence de vocation. Difficile alors de s'étonner  que tant d'emplois dans la fonction commerciale ne soient pas pourvus. Présentée comme synonyme d'échec, nombre de ceux qui choisissent cette voie ont un profil inadapté à l'exercice de ses métiers. Les métiers commerciaux  requièrent en effet  une expertise croissante et sont source d'une richesse humaine et technique à laquelle tous les secteurs ne peuvent pas prétendre. La méconnaissance de cette réalité professionnelle porte préjudice aux individus qui tirent une croix sur une carrière épanouissante et pour laquelle ils ont peut-être une vocation, ainsi qu'a l'ensemble de l'économie du pays qui se prive d'un vecteur de développement des échanges à l'importance croissante à l'ère de l'information abondante et des demandes complexes.

L'image de la fonction commerciale est également entachée par les mauvaises pratiques: Les métiers commerciaux sont parfois assimilés à l'objectif de rendre possible la vente de produits à ceux qui n'en ont pas l'utilité. Ces pratiques du passée sont restées ancrées dans la mémoire collective.

Être commercial, c'est pourtant l'inverse: c'est penser à la satisfaction du client et à sa fidélisation, c'est savoir être fonction conseil en achat lorsqu'on est vendeur pour aider l'acheteur à prendre les bonnes décisions dans des contextes qui sont souvent d'une grande complexité, et c'est être en mesure d'identifier les opportunités d'adaptation de l'offre commerciale pour être toujours plus proche des besoins de ses clients.

Le mouvement des Dirigeants Commerciaux de France lutte contre ce déficit d'image absurde en sensibilisant les pouvoirs publics aux enjeux et aux opportunités que la fonction commerciale représente, avec pour ambition à terme de la valoriser  à hauteur de sa richesse réelle: Celle de l'aventure humaine qu'elle constitue, de l'expertise qu'elle requiert, de sa vitalité caractérisée par ses mutations rapides dans les usages et de son rôle clé à long terme pour le développement de l'économie.