DCF Startup, les candidatures touchent à leur fin

Les Dirigeants commerciaux de France de Haute-Loire souhaitent participer à la création de nouvelles entreprises sur le territoire. En effet, l’association propose d’apporter un soutien financier et un accompagnement à la création d’une entreprise innovante.

Les candidats souhaitant créer une entreprise innovante en Haute-Loire peuvent espérer bénéficier d’une belle opportunité : être soutenus dans leur démarche par l’opération DCF Start-up qui a été lancée par l’antenne altiligérienne des Dirigeants commerciaux de France. Pour avoir une chance de bénéficier de ce soutien, il suffit de déposer un dossier de candidature auprès de la fédération d’ici le 19 février prochain. Le 5 avril prochain, ce sont une centaine de professionnels, dont des dirigeants d’entreprises, qui sont attendus au Puy-en-Velay qui départageront les cinq candidats sélectionnés. Les candidats auront cinq minutes pour présenter leur projet lors d’une soirée gala à l’Hôtel Dieu de la ville.

Olivier Brenas, membre de l'organisation et responsable de la Banque privée du Crédit Agricole Loire Haute-Loire, banque partenaire de l'opération, indique que « Le lauréat recevra une aide d'une valeur globale de 45 000 € ». Frédéric Pacotte, qui est le dirigeant d’Iris Interactive et le vice-président des DCF Le-Puy-en-Velay précise que « cela comprend un chèque de 15 000 € auquel s'ajoute un prêt à taux zéro du même montant d'Initiative Haute-Loire et un pack d'équipements et services d'une valeur de 15 000 € ». Ce pack est composé, entre autres, d’un site web, d’une aide à la communication, du mobilier de bureau, un hébergement d'un an à la Maison des jeunes entreprises gérée par la CCI de la Haute-Loire, ainsi qu'un accompagnement en prestations comptables et juridiques.

Laure Bertoni, lauréate en 2016 avec Sébastien Philbert, son associé et compagnon, se souvient que cette aide avait été utile afin de financer les prototypes de la collection de mobilier créée par leur société, Escale Design.

Désormais la jeune femme, titulaire d’un BTS design produits et d’un Master 2 espace public commun à l'Ecole supérieure d'art et de design, l'Ecole d'architecture et l'Université Jean-Monnet, de Saint-Etienne, expose dans leur show-room ponot du mobilier contemporain réalisé avec des matériaux locaux (pierre, bois, métal, verre). Ces meubles sont notamment réalisés par des artisans de la Loire et de la Haute-Loire. D’après elle, ce mobilier « représente l'alliance de dessins contemporains avec des techniques artisanales ».